Pourquoi attrape-t-on la grippe en hiver ?

Quand le froid pointe son nez, ce n’est pas seulement les gros pulls qui sortent, c’est aussi la grippe qui fait des siennes. Oui, on connaît le nez qui coule, des maux de tête à toute heure et des courbatures un peu partout. Petits et grands peuvent l’attraper et sont confrontés à la présence de ce virus dans un espace…clos pour faire face au froid.

La grippe saisonnière, une épidémie virale

Il faut dire que cette infection peut s’attraper à tout moment, en toute saison, mais l’hiver est une saison pendant laquelle les virus se transmettent le plus quand tout le monde reste au chaud. Seulement, il y a des sujets qui sont plus susceptibles de l’attraper. Certes, tout le monde n’est à l’abri de cette infection, mais les personnes âgées en sont beaucoup plus exposées.

C’est aussi le cas des enfants et nourrissons quand ils sont en contact avec d’autres malades. La grippe chez l’enfant se manifeste après 5 jours d’incubation environ, et se transmet facilement d’un sujet à un autre. Essentiellement, quand l’enfant présente une fièvre, accompagnant un état fébrile, l’infection commence alors à s’installer. Mais elle attaque également le système respiratoire, voire le système digestif.

Quand le froid favorise l’infection

La grippe saisonnière est en recrudescence surtout pendant l’hiver. Souvent, le froid affaiblit le système immunitaire et le virus arrive facilement à se frayer un chemin. D’autant plus que les gens ont tendance à se réfugier dans un endroit confiné dont l’aération est faible, et la proximité est beaucoup plus importante.

Recensé dans la liste des virus du type A, celui de la grippe H1N1 a déclenché une pandémie en 2009. La transmission se fait en humant l’air dans laquelle des gouttelettes en suspension se promènent ou par des objets contaminés. Pour tous les types de virus, la vaccination reste la meilleure prévention, surtout avant d’entrer dans la saison froide.

L’influenza, c’est quoi ?

Quand on parle de grippe, on a en tête ce rhume qui persiste, cette montée de fièvre, ces courbatures sur tous les muscles et cette difficulté à respirer. L’hiver est souvent assimilé à la grippe Influenza qui affecte plusieurs organes : le nez avec une grande inflammation de la muqueuse nasale, la gorge en attaquant le larynx et le pharynx et les poumons. L’air froid assèche souvent les muqueuses de ces organes et endommage les cellules ciliées dont le rôle est d’assurer la sécrétion de mucus.

Le froid fragilise également le système immunitaire et donne plus d’accès au virus de s’installer et d’y rester. L’influenza du type A ou B est la forme la plus répandue en hiver, mais c’est surtout le type A qui a provoqué de pandémie. On note un grand nombre de contaminés chez les personnes âgées et chez les enfants. D’un simple rhume et des picotements dans la gorge, cette affection peut se compliquer et attaquer d’autres organes. La pneumonie, l’asthme ou l’insuffisance cardiaque congestive chez les personnes âgées et des troubles digestifs se manifestant par des vomissements et de la diarrhée chez les enfants, ce sont les complications ainsi recensées.

Programme de musculation : nos conseils pour bien démarrer et le réussir

Vous envisagez de développer ou de tonifier vos muscles ? Pour cela, vous aurez besoin d’établir un programme de musculation. Une feuille de route qui vous permettra de réussir votre remise en forme de la meilleure manière. Comment s’y prendre ? Découvrez nos conseils pour bien démarrer ! 

Définissez clairement votre objectif 

Entamer un programme de musculation doit nécessairement répondre à un besoin, un but. Vous devez donc impérativement définir vos objectifs. S’agit-il de prendre plus de masse, de raffermir certaines parties de votre corps, de renforcer vos muscles, etc. ? Fixer un but vous permettra de vous orienter vers les méthodes adaptées. Ce qui vous évitera par la même occasion de perdre du temps et d’être démotivé.

Sollicitez l’expertise d’un coach sportif pour votre programme de musculation

À moins d’être un expert en musculation, il est recommandé de faire appel à un coach sportif. Les meilleures salles de sport proposent des coachs reconnus ou certifiés. Lesquels peuvent vous proposer de suivre un programme musculation sur mesure, un suivi personnalisé et des exercices efficaces adaptés à vos objectifs (développement, entretien ou encore tonification des muscles). 

Par ailleurs, travailler avec un professionnel c’est également accéder à un matériel de musculation de dernière génération (haltères, machines, etc.) et s’exercer dans les meilleures conditions. Deux facteurs essentiels qui favorisent grandement votre développement physique. Pour diversifier les activités physiques, il est aussi possible de pratiquer d’autres activités (boxe, abdos-fessiers, cardio-training, etc.). 

Surveillez et équilibrez votre régime alimentaire 

Adapter votre alimentation en fonction de votre programme de musculation vous permettra d’atteindre vos objectifs et de progresser rapidement. De ce fait, vous devrez suivre un régime équilibré qui apportera à votre organisme tous les nutriments nécessaires (glucides, lipides, vitamines, sels minéraux, etc.). Vous devrez par la même occasion bannir ou réduire les pratiques alimentaires contre-productives. En misant sur l’expertise d’un coach, vous pourrez profiter d’un  régime alimentaire spécial de qualité. 

Demandez un dépannage serrurerie à Bezons pour retrouver la sérénité

Que faire après avoir été victime d’un cambriolage qui vous a profondément marqué ? Votre boutique fait l’objet de nombreux actes de vandalisme ? Depuis la dernière effraction, vous souhaitez augmenter la sécurité de vos locaux professionnels ? À Bezons, rien ne vaut l’intervention d’un serrurier professionnel pour vous apporter toute la sécurité dont vous avez besoin.

Un audit de sécurité pour évaluer les risques et déterminer vos besoins

En misant sur l’intervention de votre serrurier à Bezons, vous aurez droit à un audit de sécurité. Cela permettra de déceler avec précision les forces et les faiblesses de vos fermetures afin de choisir les solutions les mieux adaptées. Dans le cas d’une entreprise, les exigences sécuritaires varient d’un secteur d’activité à l’autre. De même, les besoins ne sont pas les identiques d’un particulier à l’autre.

Une fois vos exigences parfaitement déterminées, vous aurez droit à des prestations sur mesure. Du changement de serrure, au remplacement d’un cylindre ou au blindage de porte, des prestations de qualité vous seront proposées. Le plus réconfortant réside dans le fait que vous pouvez demander des interventions en pleine nuit dans le 95. De quoi répondre à toutes vos urgences serrurerie à Bezons.

Des installations hautement sécuritaires 

Les prestations proposées par votre serrurier à Bezons reposent sur des techniques et du matériel de choix, sélectionnées pour leur robustesse et pour leur fiabilité. Son expertise vous permettra de profiter des meilleurs équipements actuellement disponibles pour davantage de sécurité. Il pourra par exemple vous installer des serrures certifiées A2P (serrure multipoints), des poignées de porte blindée, des blocs porte blindée ou encore poser un verrou de haute sécurité. 

Votre serrurier à une parfaite maîtrise de son métier et son expérience lui autorise à mieux contrer les techniques des cambrioleurs. Par ailleurs, il ne manquera pas de vous fournir des solutions contre les cambriolages et les agressions à domicile. Service de qualité, diligence dans les interventions et précisions pour les installations, sont entre autres les maîtres-mots de votre serrurier dans le 95.

Mettre en place un séminaire d’entreprise : ce qu’il faut savoir

Une ou plusieurs fois dans l’année, on doit organiser un séminaire d’entreprise. C’est un évènement pendant lequel des participants sont conviés, des études et des projets sont mis à jour, et surtout un ou des interlocuteurs sont sollicités pour intervenir. D’une envergure plus ou moins importante, l’organisation de cet évènement est à prendre au sérieux, car pour une entreprise, l’enjeu est de taille.

L’organisation d’un séminaire d’entreprise en quelques étapes

Si le moment opportun pour organiser un séminaire d’entreprise peut être défini en début d’année, l’organisation doit se faire en suivant un plan. Il y a des impératifs qui doivent être faits, en amont. En premier lieu, il faut définir l’objectif d’un tel évènement, et pour l’entreprise et pour ceux qui vont y assister. Le choix du thème est crucial, car il est essentiel de suivre les besoins et d’offrir un sujet accrocheur. Le format est aussi important pour savoir si l’évènement dure le temps d’un après-midi, d’une journée ou tout le week-end.

Le choix de la date ne doit pas être pris à la légère : un jour ouvrable ou non. C’est aussi le cas pour le choix du lieu, il faut définir l’envergure de l’évènement, prévoir le nombre des participants, étudier la facilité d’accès et autres. Les programmes doivent être définis au préalable : l’ouverture, la participation de chaque intervenant, les heures de conférence ou de l’atelier s’il y en aura, les pauses et la clôture. Sachez qu’il serait mieux de procéder à des répétitions pour certains sujets afin de mieux les maîtriser.

La meilleure façon de réussir cet évènement, en minimisant les « hics », c’est d’établir un planning. Un exemple de retroplanning permet de mieux s’organiser en procédant à une sorte de « compte à rebours », avec toutes les tâches assignées à chaque jour, à chaque heure. Il est alors possible de lister les missions en procédant de la façon suivante : réservation de la salle 20 jours avant l’évènement, les commandes chez le traiteur 15 jours avant, la distribution des invitations 10 jours avant et ainsi de suite.

Les meilleurs supports pour aviser la future assistance

Pour avoir plus de visibilité à votre évènement, il ne faut pas se contenter de la « bouche-à-oreille », vous devez user d’autres supports de communication. Parmi eux, l’impression d’une banderole garantit un plus grand accès à un public auquel l’évènement pourrait présenter un intérêt important. Un support sur lequel vous pourrez mettre tous les détails, avec des textes concis, appuyés par des images.

Et maintenant que l’internet est une plateforme sur laquelle presque tout le monde se rend, il faut en faire usage. Ainsi, vous pourrez communiquer en amont sur des réseaux sociaux l’évènement que vous organiser prochainement. Mais pour plus d’efficacité, sachez faire bon usage des réseaux sociaux en utilisant les bonnes stratégies, entre autres le choix de hashtags, l’identification des influenceurs.

Un évènement qui…coûte !

Un des points essentiels quand on organise un séminaire d’entreprise est l’évaluation du budget. L’enveloppe que vous allez utiliser pour cet évènement doit être en fonction de l’objectif, du cible et de son format. Avoir un bon budget garantit la réussite de l’évènement, mais il faut aussi savoir l’utiliser à bon escient. Établissez un budget prévisionnel qui est parfaitement étudié pour toutes les missions et tâches pendant cette occasion. Ne laissez aucun détail vous échapper pouvant engendrer de mauvaises surprises et pouvant en être la source d’autres.

Pour bien définir un budget, il faut savoir déterminer la stature de l’évènement : ouvert à tout public, avec une centaine invités ou plutôt restreint avec des participants VIP. Vous devez également recenser tous les frais y rattachés : frais d’hébergement, frais de restauration, location de la salle et les coûts de l’animation, les autres charges sur d’autres matériels, les frais de logistique, les dépenses sur la communication et autres.

Comment pratiquer le rappel avec son chien ?

Quand on décide d’adopter un chien, plusieurs responsabilités entrent en jeu, dont la pratique du rappel. C’est l’ordre que l’on donne à votre animal de compagnie, très utile et permettant de communiquer avec lui. Toutefois, il faut connaître les meilleures manières pour le pratiquer le rappel pour que votre boule de poils arrive à bien retenir tous les codes pour chaque ordre.

Les mots qui servent d’ordre à votre chien

S’il y a des codes qui sont universels, les mots qui serviront d’ordre pour le chien en font partie. Dès son plus jeune âge, les toutous doivent savoir les mots qui serviront à communiquer avec son maître et leur sens. Ainsi, vous ne devrez pas les changer et vous devrez ne pas les confondre, et pour votre sécurité et pour celle de l’animal.

Les mots les plus basiques pour faire faire à votre chien les gestes appropriés commencent par le mot « Assis » pour le mettre en position assise pour mieux le contrôler. Le mot « Couché » servira à maîtriser le toutou et les mots « Pas bouger » et « Reste » permettent de lui donner de l’ordre si un danger se présente ou si vous le laisser libre sans laisse et que vous voulez le contrôler.

Ensuite, il y a d’autres mots qui doivent remplir votre répertoire, soit vous les inculquez soit vous faites appel un maître-chien. « Repos » signifie qu’il pourra bouger ou repartir de nouveau. « Non » est utilisé pour diverses choses qui lui sont interdites. Le mot « Donne » ou « Lâche » s’utilise quand vous voulez qu’il libère une chose de sa bouche. « Au pied » lui rappelle qu’il doit se rendre auprès de vous. Des termes plus spécifiques comme « Au panier », « Ta place », « Regarde-moi », « A côté » requièrent plus de temps et plus de patience pour leur faire comprendre.

Les principes de base d’un bon dressage ?

Pour dresser, il faut des ordres de base pour son chien et il faut commencer dès son jeune âge. Vous devez commencer par lui inculquer certaines règles, dans la maison et dehors. La propreté et l’hygiène sont les premières notions à lui apprendre. Vous devez aussi avoir les bons « rappels » pour maîtriser ses aboiements, pour le faire arrêter de tirer sur sa laisse et cesser d’avoir des attitudes qui pourraient devenir des habitudes si vous ne prenez pas des mesures.

Ces principes de base sont impératifs si vous voulez que votre animal reconnaisse en vous son maître. Mais ils serviront surtout à sa sécurité, à sa survie et, évidemment, à son quotidien. Il existe des laisses de dressage qui vous permettra de mieux contrôler votre toutou. Toute une panoplie de ces accessoires de sellerie et de dressage est accessible dans des boutiques en ligne comme celle de Dandy’s Pet.

Les bonnes astuces pour pratiquer le rappel

Si vous décidez de pratiquer le rappel à votre chien, sachez qu’il existe des bonnes méthodes pour réussir. Vous pourrez au début choisir un endroit calme pour les premières leçons, mais le mieux est de le faire dans un lieu qui lui est familier, essentiellement chez vous. Au fur et à mesure, quand il aura acquis les règles basiques, vous pourrez monter d’un niveau l’apprentissage et le faire dans d’autres endroits.

Mais pour que l’apprentissage aboutisse, vous devrez adopter ces gestes et ces attitudes. Quand vous l’appelez ou quand il suit vos ordres, n’oubliez pas de le féliciter et de lui donner une récompense sous forme de friandise. C’est aussi le cas si vous voulez qu’il vienne vers vous. Le terme « bon chien » est habituellement utilisé pour le féliciter. Mais il ne faut surtout pas brûler les étapes, allez-y progressivement. Sur cette vidéo, vous en saurez davantage.

Comment enlever une tique à un chien ?

Lorsque le printemps ou l’automne surviennent, un propriétaire doit avoir en tête qu’il sera amené à enlever une tique à son chien. Parfois c’est quand vous revenez d’une promenade en forêt que vous apercevez une ou plusieurs plantées dans sa peau. Dans ce cas, vous aurez besoin de connaitre les techniques efficaces pour la lui enlever sans prendre de risque. Avant toute chose, essayons de comprendre ce qu’est une tique du chien.

La notion de tique de chien

Il s’agit d’un gros acarien hématophage qui survit grâce au sang. La tique du chien s’accroche aux hautes herbes et profite de l’occasion lorsqu’une proie passe. De par sa tête, elle se fixe à la peau, et y reste durant quelques jours tout en jouissant son repas sanguin. Lors de ce repas, elle verse sa salive dans le sang de sa proie. Petit à petit, elle s’agrandit pour avoir la taille d’un gros petit pois. Une fois que son repas est fini, elle ne s’attache plus à la peau du chien et retrouve le sol afin de muer ou de s’accoupler et de pondre. Il faut tout de même noter que les tiques sont plus abondantes en printemps et en automne.

Les tiques ont une forme spéciale qui varie selon le moment où on les aperçoit. Elles comportent plusieurs pattes qui ne sont pas faciles à dénombrer et leur tête est d’une moindre taille. Leur corps se trouve sur l’arrière de leurs pattes, et il est plus grand que la tête. Avant d’attaquer à un chien, le corps de la tique est si moindre qu’il arbore la taille d’une tête d’épingle. Une tique peut être d’une couleur blanche ou noire. Quand elle se gorge de sang, la grandeur de son abdomen s’accentue petit à petit et change de couleur soit blanchâtre soit grisâtre.

La raison qui pousse un maitre à retirer une tique de son chien

Lorsqu’un chien a une tique, il est toujours important de l’enlever, le plus tôt sera le mieux. Il faut être prudent, car les tiques peuvent transmettre des maladies graves et mortelles aux chiens, comme la piroplasmose, la maladie de Lyme (Borréliose) ou l’ehrlichiose.

En effet, pour prévenir la contamination des tiques, il est préférable de soumettre le chien à des vaccins contre la piroplasmose et la maladie de Lyme. Utilisez également un antiparasitaire externe qui agit contre la tique du chien. Ainsi votre animal de compagnie sera mieux protégé. Aussi, n’hésitez pas à rechercher les tiques après chaque balade et surtout si vous avez été dans les bois ou dans la forêt. Adoptez cette habitude bien que le chien ait déjà été vacciné.

La meilleure façon d’enlever une tique

Pour enlever une tique à un chien, il faut éviter d’utiliser un éther ou une pince à épiler. Ces outils vont permettre à la « tête » de la tique de se fixer encore plus sur la peau de votre chien et engendrent ainsi une infection. Donc, afin d’ôter efficacement une tique, il vaut mieux vous munir d’un crochet à tiques ou tire-tique qui convient à la taille de l’état de son engorgement. Ainsi, faites glisser le crochet sur la peau et mettez-y le crochet à deux branches pour atteindre la tique. Puis, tournez le crochet doucement et tirez-le vers le haut. Procédez de cette façon en faisant quelques tours, et la tique se retirera d’elle-même. N’oubliez pas de désinfecter la peau du chien.

À quoi sert un baume à barbe ?

Depuis quelque temps, beaucoup d’hommes adoptent un certain look, et voilà que le baume à barbe devient un produit très prisé. On n’assigne plus aux barbus la paresse de se raser, c’est devenu un phénomène de mode. Et comme tout élément censé rajouter de la beauté et de la personnalité, il faut en prendre soin en lui apportant les produits adéquats. Ces poils sont si délicats qu’ils ont les leurs aussi.

Le baume à barbe, le produit des hommes

Depuis que les magazines arborent ces beaux jeunes hommes barbus et que le style « hipster » a le vent en poupe, beaucoup se livrent à ce phénomène : laisser les poils pousser sur leur visage. On connaît tous ces accessoires qui servent à donner de la forme à la barbe, mais le baume à barbe commence à se trouver sur l’étagère de la salle de bain. Avec une texture compacte, ce mélange se compose essentiellement d’huiles végétales, notamment d’avocat ou d’argan, de beurre de karité, de cire d’abeille et de solution pour parfumer.

Cette substance crémeuse a plusieurs fonctions dont la principale est d’offrir à la barbe une bonne structure et une parfaite tenue. Mais elle sert aussi à hydrater et à nourrir la peau, car certains hommes sont sujets à une irritation causée par la pousse des poils. C’est également un écran puisqu’elle sert de filtre contre les UV, et elle est une alliée contre la pollution et contre les températures en excès.

Un large choix de produits sur le marché

Devenu un produit phare pour s’occuper de ces jolis poils sur le visage masculin, le baume est souvent conçu avec des substances naturelles. Ainsi, ce label 100% naturel garantit sa qualité et des soins baumes à barbe font l’objet d’une vente tendance dans certaines boutiques ou chez les barbiers.

En coffret ou seul, ce produit fait la renommée de certaines enseignes qui lui consacrent une grande place dans leurs activités. Plusieurs ingrédients peuvent être les composants d’un baume, à part ceux cités ci-dessus, à savoir le beurre de cacao, l’huile de jojoba ou de kukui ou encore l’huile de ricin pour ceux qui veulent une barbe plus touffue. L’application est tout à fait facile, car il suffit de répartir sur la barbe une noisette de ce baume, préalablement chauffé dans la paume des mains, de façon ascendante c’est-à-dire du cou vers les joues.

Huile ou baume, le grand dilemme

La gent masculine devient de plus en plus coquette et s’occuper de sa barbe inclut l’utilisation de baume à barbe. Seulement, beaucoup hésitent entre l’huile et le baume que parfois les deux produits se trouvent dans leur liste d’achats. La différence entre l’huile et le baume à barbe se trouve essentiellement dans la texture. Si le premier produit est beaucoup plus fluide, le second offre une structure plus dense.

Avec cette texture plus épaisse, le baume a l’avantage d’offrir une bonne tenue, surtout pour une barbe dont les poils sont beaucoup plus rigides, avec des poils rebelles. Il arrive à mieux fixer la forme que vous donnerez à votre barbe et s’adapte à tous les styles. Le résultat est aussi beaucoup plus discret en ne laissant aucun soupçon de gras. Mais les deux types de substances ont chacun leur qualité et sont adaptés à chaque type de peau et de barbe.

L’importance d’une couleur dans une maison

Dans notre maison, il existe toujours une couleur qui est très dominante. Ces couleurs sont d’une grande importance et parfois elles sont source d’ambiance dans chaque pièce de la maison. Pour rassurer le décor de notre maison, il est très important de savoir les significations des couleurs pour favoriser sa décoration intérieure. Dans cet article, nous allons mieux vous orienter aux choix des couleurs pour la décoration de la maison.

Les tons les plus clairs

Les couleurs possèdent trois caractères très distincts : actives, passives ou neutre. Cependant, quel que soit votre choix, ces trois critères seront toujours définis. Concernant les tons plus clairs, on remarquera le plus souvent qu’ils sont plus vastes et plus aérés que les tons plus sombres. Prenons l’exemple du rouge, cette couleur est très spéciale pour ressentir beaucoup plus d’énergie dans la pièce. Le rouge est très attrayant, par conséquent il stimule les gens à ouvrir une discussion ou un débat. Le rouge s’arrange bien avec le blanc ce qui promet un excellent effet dans la décoration.

Il y a aussi l’orange qui est une couleur énergique, mais moins agressive que le rouge. L’orange apporte en même temps des ondes positives dans la maison et rassure aussi de la productivité. Cette couleur orange devient une tendance, mais pour avoir beaucoup plus de confort chez soi, il est mieux de disposer les pièces orange dans un endroit éclairé.

Une autre couleur qui est le jaune et promet aussi de la joie et du bonheur. Le jaune reflète l’image du soleil et il est très convenable dans les pièces éclairées. La cuisine, la salle de bains, le hall sont tous des pièces très parfaites pour le jaune. Cependant, il est déconseillé dans les chambres du bébé.

Les couleurs sombres et neutres

Ici, dans notre première liste nous avons le noir. Cette couleur a souvent la tendance à aspirer de la lumière, reflète ainsi de l’obscurité. Pourtant, si vous saviez bien mettre le noir en évidence, elle sera très parfaite pour les décors de votre intérieur. On utilise aussi le noir pour stimuler et accentuer la profondeur d’une chambre.

Nous avons ensuite le gris qui est une couleur très tendance aujourd’hui. Cependant, le gris n’est pas tellement considéré comme couleur sombre, mais il est plutôt neutre. Ainsi, il peut être associé avec les couleurs claires, car elle promet dans la plupart du temps un sentiment de calme et de sérénité.

Il existe également le marron qui fait partie des couleurs plus neutres et qui évoque aussi de la sérénité comme le gris. On dit souvent que le marron imite le gris, mais se différencie tout simplement du sentiment qu’il reflète. Ainsi, le marron est une couleur chaude qui promet une parfaite décoration de tendance.

Enfin, il y a le blanc qui est la couleur qu’on trouve partout dans chaque pièce d’une maison. Le blanc est toujours sublime et s’accorde le plus souvent avec les différents tons de couleurs qui existent. Pour avoir un très bon décor, on assemble le plus souvent le blanc avec le marron ou bien le noir.

Enterrement d’un proche, par où commencer ?

L’enterrement d’un des membres de votre famille ou d’un proche est tellement tragique. C’est un moment indéniable pour tout être vivant. Le fait d’être le premier responsable des préparations funèbres nécessite une grande vocation. Dans la plupart du temps, on sait plus quoi faire et on ne sait même plus par où commencer. Dans cet article alors, nous allons vous aider à prendre les meilleures décisions si un de vos proches venait de mourir.

Rendre un dernier hommage au défunt

On voit le défunt pour la dernière fois, et pour cela on lui met de beaux habits et surtout les vêtements auquel il tient au cœur. Tout d’abord, si le défunt avait des désirs particuliers, c’est à ce moment crucial d’accomplir ces dernières volontés. Il y en a des gens qui sont accompagnés par des bijoux très précieux lors de son enterrement. Cependant, pour le grand respect du corps humain, on le couvre souvent par une enveloppe imperméable et biodégradable. Il faut faire en sorte de bien respecter les normes du ministère de la Santé.

Par contre, s’il y a une hésitation concernant le décès du défunt, alors le plus raisonnable est de faire appel à un responsable du ministère de santé. Comme quoi, un officier responsable aura l’ordre de la mise en cercueil immédiat si les raisons de sa mort étaient liées des maladies contagieuses. Dans le cas contraire, on peut effectuer la mise en cercueil dans les moments exacts et surtout en fonction de la législation.

Enfin toutes les proches du défunt rendent un dernier hommage en lui faisant les derniers adieux. Ainsi, toutes les membres de sa famille commencent son deuil à partir de ce moment. Pour la simplicité des choses, vous aurez besoin d’un ou plusieurs agents responsables de Pompes funèbres. Ces gens sont là pour faciliter le transport en corbillard de la dépouille jusqu’à son enterrement. Si vous ne saviez rien sur ce point, il existe bien un guide sur les obsèques qui pourra vous assister très facilement.

Les différentes règles à respecter avant un enterrement

Plusieurs règles sont à respecter avant de mettre la dépouille sous terre. Concernant son transport au cimetière, il est fortement déconseillé de prendre n’importe quel corbillard. Il faut en tout cas que ce corbillard réponde bien aux normes spécifiques réglementées. Une autre loi stipule également que si le corps est à enterrer en dehors de la commune où il est décédé, alors la dépouille devra dans ce cas-là être mandatée par un policier municipal pour la bonne fermeture du cercueil.

Concernant les règlements intérieurs d’un cimetière, il est formellement conseillé de respecter l’endroit et l’horaire d’ouverture du cimetière. Pour les mesures de sécurité alors, il faut éviter de faire beaucoup de bruit et également de bien respecter l’horaire donné par le gardien des lieux.

D’autres types règles sont également à considérer si on part pour l’enterrement d’un proche. Cette fois-ci, c’est en faveur des proches du défunt. De ce fait, un salarié membre de la famille du défunt a droit à des congés de 3 à 5 jours selon l’article du L3142-1 du Code du travail.

15 gestes pour garder une maison saine

Au sein d’un foyer, il est toujours important de garder la maison saine pour le bien de la famille. Il faut alors adopter quelques gestes afin de mieux entretenir son habitat. Si vous ne savez pas par où commencer, nous vous proposons ces 15 gestes qui vous permettront d’avoir un bon air ambiant chez vous.

1. Faire régulièrement le ménage

Pour garder la maison toujours propre, il faut éviter de repousser au lendemain ce qui doit être fait aujourd’hui. Il s’agit d’effectuer petit à petit le nettoyage de la maison et de vider de temps en temps la poubelle. Si vous êtes débordé, pourquoi ne pas engager une femme de ménage ?

2. Utiliser les bons produits ménagers

Pour nettoyer efficacement sa maison, il est plus intéressant d’opter pour les produits naturels, car ils sont performants et ne représentent aucun danger. Si vous prévoyez d’enlever des tâches, il vaut mieux utiliser du bicarbonate de soude.

3. Construire des rangements sur-mesure pour garder une maison saine

Chaque chose doit toujours être à sa place, ce qui veut dire que vous devez avoir un rangement qui convient à la taille de chaque objet selon les usagers. N’oubliez pas d’ajuster le rangement en fonction de la personne qui va l’utiliser.

4. Adopter une technique de nettoyage efficace

Quand on se met à fond dans le nettoyage, on a tendance à commencer par celui qui se trouve devant nous alors que le ménage doit toujours s’effectuer de haut en bas. De cette façon, les saletés et la poussière tomberont et vous n’avez plus qu’à vous occuper de ceux d’en bas, procédez également de gauche à droite lorsque vous nettoyez une surface plane.

5. Faire une réorganisation des rangements de temps en temps

Parfois, les meubles se trouvent encombrés et on est pris dans un désordre intense. La meilleure solution est d’effectuer régulièrement des tris des affaires et de jeter les choses qu’on n’utilisera plus.

6. Se débarrasser des mauvaises odeurs

Avoir une maison saine signifie être dans un endroit où règne la fraicheur. Pour cela, faites en sorte que les canalisations ne dégagent pas de mauvaises odeurs en y mettant un peu de citron, car celui-ci apporte une odeur pure.

7. Privilégier les petits meubles

Optimiser le rangement dans certaines pièces de la maison est aussi une meilleure façon de la garder dans de bon état. Pour ce faire, choisissez d’alléger le mobilier dans votre chambre à coucher, dans le salon, dans la salle à manger ou dans la cuisine.

8. Dépoussiérer avec les équipements adéquats

Beaucoup de gens pensent qu’il est plus avantageux d’utiliser des lingettes humides pour se débarrasser des poussières alors que c’est tout à fait le contraire. Le mieux c’est d’opter pour des lingettes micro statiques qui sont plus efficaces.

9. Choisir un rangement simple

Simplifiez-vous la vie en utilisant des tiroirs ou des placards qui sont équipés une ouverture par pression. Vous pouvez aussi opter pour le rangement avec code couleur ou des étiquettes ou des grands casiers pour que tout soit facile à trouver en cas de besoin.

10. Garder le tapis au propre

Le tapis a grand un rôle à jouer en ce qui concerne la décoration de maison. Ainsi, mettez-y régulièrement du bicarbonate de soude et après quelques heures faites passer l’aspirateur.

11. Ne pas oublier de fermer les meubles

Ce geste est important puisqu’il ne faut pas laisser la poussière pénétrer à l’intérieur des meubles. La partie basse des meubles est la plus sensible, donc faites attention !

12. Ne pas donner de la place aux insectes

Il est évident que ces petites bêtes ne sont pas les bienvenues dans la maison. Donc, pour les tenir éloignés, utilisez de l’huile essentielle comme la lavande ou la cannelle.

13. Aménager le jardin

Le jardin fait partie aussi de la maison, il faut donc l’entretenir de temps en temps. Mettre en place du compost fera du bien à vos plantes et vous permettra d’avoir un espace agréable.

14. Bien choisir la couleur de la maison

Il existe certaines couleurs qui ne sont pas adéquates si l’on veut garder la propreté de la maison. Par exemple, le blanc est susceptible à la saleté. Ainsi, il faut éviter les couleurs salissantes pour faciliter l’entretien.

15. Déléguer le gros ménage

Lorsque vous vous trouvez parmi de nombreuses tâches, il est préférable de faire appel à un home-organiser. Ainsi, vous saurez comment faire pour garder une maison saine sans vous perdre dans le désordre.