«

»

Avr 12

Quelles sont les contre-indications à la pratique du vélo ?

Etant donné que le vélo est un sport assez doux et complet, il est très rare que l’organisme s’oppose à sa pratique. Certains troubles peuvent cependant gêner où rendre le cyclisme assez pénible. Si vos genoux sont sensibles, les sorties à vélo longues et répétées peuvent par exemple vous être douloureuses (risques élevées de tendinites), comme tout problème musculaire ou osseux. Les personnes ayant des troubles de l’oreille internet doivent également reconsidérer la pratique du vélo : un accident est vite arrivé lorsqu’on perd l’équilibre !

Les problèmes de dos

Si vous présentez des antécédents de lumbago ou de sciatique, il convient d’éviter le vélo classique. De plus, les douleurs de dos se présentent très fréquemment si vous ne prenez pas le temps de régler la hauteur de votre selle, ou si vos pédales ne sont pas adaptées. Ainsi, opter pour un vélo dont la hauteur de la selle et son recul sont modulables reste la meilleure solution pour calculer l’écart idéal entre votre entre jambe et le sol. De plus, nos chaussures présentent le plus souvent de petits talons dont il faut prendre en compte la hauteur supplémentaire. La position du buste est bien sûr très importante, et vouloir se tenir droit reste une fausse bonne idée ! En effet, si tel est votre cas, vous devez observer une légère inclinaison du buste, et laisser à vos jambes le soin de fournir les efforts !
L’inclinaison de la selle est également importante, surtout si vous possédez un vieux vélo. Les lombalgies sont souvent causées par une selle qui pointe vers le haut, et trop haute. Enfin, qu’il s’agisse d’une scoliose ou d’une lombalgie, il est recommandé de pratiquer quelques exercices au quotidien afin de muscler votre dos en douceur, l’habituant à fournir des efforts à vélo.

Troubles cardiaques

Comme tout autre sport d’endurance, le cyclisme sollicite fortement votre cœur. En ce sens, il est fortement déconseillé de pratiquer le vélo si vous avez des antécédents de trouble cardio-vasculaire ! La pratique de la bicyclette est cependant indiquée dans certains traitements contre l’arythmie (battements irréguliers du cœur) et d’autres troubles, au même titre qu’une marche régulière et calme – il est donc impératif de consulter votre médecin avant de considérer le vélo ! Les études indiquent en effet que 30 minutes de marche ou de vélo par jour permettent une diminution des risques d’attaque cardiaque, en prenant soin de ne pas forcer sur le cœur.

Le vélo couché, les mêmes contre-indications ?

Ces dernières années, nos villes et nos pistes cyclables se sont vues peuplées par les vélos couchés. Ces derniers se démocratisent notamment pour les cyclistes chevronnés rencontrant des douleurs au dos, ainsi qu’au cou, au buste, et aux fesses. Les témoignages d’anciens cyclistes atteints de pathologies typiques du vélo (hémorroïdes, prostate, notamment). Moins d’efforts, un pédalage plus puissant, et une bonne tenue du dos vous permettent ainsi de concilier vélo et contre-indications les plus fréquentes ! Si le vélo couché reste – pour l’instant – assez cher, il permet à de nombreux passionnés de renouer avec la pratique du vélo. Si vous ne rencontrez aucun de ces problèmes faites un tour sur veloclic.com et mettez-vous au vélo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>